Avocat divorce Tardy Doric Avocat divorce
Me Tardy Doric
AVOCAT DIVORCE
01 80 86 50 80
> RAPPEL GRATUIT IMMEDIAT
Menu
Paris , Villejuif , Vitry , Créteil , Ivry , L’Hay , Cachan , Kremlin , Rungis , Orly , Chevilly , 94


Nom du mari et divorce

Dois-je reprendre mon nom de jeune fille dans un divorce par consentement mutuel?

On ne « perd » jamais le nom de jeune fille qui demeure toujours le seul à l'état-civil, le nom du mari n'étant jamais qu'un nom d'usage qu'on peut substituer ou accoler.
Même si le principe général est que l'usage du nom marital cesse avec le divorce, on peut en décider autrement dès lors que le mari est d'accord et ce sans justifier d'un intérêt particulier comme c'est le cas dans les procédures contentieuses.
Il suffit donc que le mari donne son accord, le Juge ne vérifiera rien d'autre que la convention le mentionnant.

Mon mari peut-il s'opposer à ce que je porte son nom?

Oui, le mari peut s'opposer à ce que je porte son nom. Ce refus est souvent une façon de « sanctionner » l'épouse et repose rarement sur des raisons objectives.
Dans un divorce consenti, le refus du mari impose de reprendre le nom de jeune fille car cette procédure suppose un accord sur tout et ce simple désaccord fait échec à la poursuite de la procédure.
Dans le divorce contentieux, c'est le Juge qui tranchera la question et pourra autoriser le port du nom si l'intérêt de le conserver est vraiment légitime (profession exercée sous le nom du mari, notoriété, longue durée de mariage...)
La simple présence d'enfants mineurs n'est pas en soi un critère suffisant. Il faut argumenter au cas par cas.

Dois-je modifier tous mes papiers une fois le divorce prononcé?

Dans tous les cas, il faudra d'abord que le divorce soit, à l'initiative de l'avocat, transcrit à l'état-civil c'est-à-dire qu'une mention du divorce soit portée en marge de voter acte de mariage et de votre acte de naissance. Seule la preuve de cette transcription permettra des démarches administratives.
Si vous êtes autorisée à porter le nom du mari, l'avantage est qu'il n'y a rien à changer.
On vous demandera parfois le cas échéant de justifier de voter situation matrimoniale de divorcée et vous pourrez simplement produire un acte de naissance.
Si vous n'avez pas souhaité garder le nom du mari ou que le Juge a refusé votre demande d'usage du nom, il faudra, par la production d'un acte de mariage ou d'un acte de naissance transmettre votre demande de reprise du nom de jeune fille (banque, CAF, organismes divers) et parfois refaire des papiers (CNI, passeport).
Il n'y a toutefois aucune urgence, les tiers ne pouvant vous faire grief d'user toujours du nom du mari.
Ce dernier peut toutefois s'en plaindre et dans des cas extrêmes revendiquer un préjudice réparable par des dommages et intérêts (ex: épouse qui use du nom du mari pour bénéficier de sa notoriété ou lui nuire)

Mes enfants peuvent-ils changer de nom?

Non! Les enfants ne sont pas dans la rupture avec leur père s'ils portent son nom.
Quel que soit le conflit, même si le divorce est prononcé à ses torts exclusifs ou s'il se désintéresse des enfants qu'il ne voit jamais, le divorce n'a pas d'effet sur le nom des enfants qui le conservent et ne peuvent prendre le nom de leur mère (à moins qu'ils l'aient porté dès leur naissance).

Garde des enfants
Transcription du divorce
Divorce et biens immobiliers
Changement procédure
Procédure à suivre pour une séparation des corps